Prix réduit ! Sclérose en plaques Agrandir l'image

Sclérose en plaques et pollution électromagnétique

Resurgence

Jean-Pierre Maschi

Nouveau produit

    code barre du livre

  • 978-2-87434-157-1
  • 9782874341
  • 346
  • Français

23,75 € TTC

-5%

25,00 € TTC

Achetez-le au format numérique*

Jusqu'à 30% moins cher

Télécharger Acrobat Télécharger Acrobat pour visualiser les fichiers PDF *Apple® et Amazon® sont des marques déposées par Apple Inc et Amazon.com - Mentions légales

 En savoir plus

La Sclérose en Plaques a été décrite la première fois, en 1868, par le médecin français Jean-Martin Charcot qui avait, alors, constaté que le stress pouvait déclencher des poussées. Audébut du XXsiècle, le rôle du stress a été écarté au profit d’une théorie virale. Au cours de l’armée 1980 le présumé virus n’ayant pas été découvert, la médecine finit par reconnaître la théorie multifactorielle de la cause de la maladie, formulée en 1967 par le docteur Jean-Pierre Maschi, mettant en jeu un facteur génétique, de prédisposition et un facteur d’environnement, en l’occurrence la pollution électromagnétique.

Dès 1965, ce médecin a été le premier scientifique à avoir pris conscience de cette nouvelle pollution qui, jusqu’à aujourd’hui, n’a pas été reconnue par les spécialistes de la maladie. En 1968, il a été radié à vie par le Conseil de l’Ordre des Médecins pour « charlatanisme », alors que la thérapeutique qu’il avait mise au point avait amélioré des centaines de sclérosés en plaques. Le traitement consiste en conseils d’hygiène générale pour éviter les agressions électriques et en une hydrothérapie qui permet la décharge, au sol, du corps.

Depuis près de 40 ans, la pollution électromagnétique est reconnue par la Communauté Scientifique et ce terme, inventé par le Docteur Maschi, est entré dans le langage courant et repris dans le Monde entier. Mais en France, les instances officielles n’ont jamais reconnu les effets néfastes de ce nouveau facteur écologique qui ne cesse d’augmenter dans les pays industrialisés.

Les traitements classiques utilisés pour traiter la Sclérose en Plaques soignent les effets et non la cause, toujours inconnue pour les spécialistes. Cependant, le rôle de la pollutionélectromagnétique dans la Sclérose en Plaques est déjà reconnu par plusieurs chercheursinternationaux.

Les raisons d’un scandale sanitaire sont toujours à chercher du côté de l’argent et au refus de se rendre à l’évidence. Le rôle de cette pollution bouleverse trop les idées sur cette maladie, acceptées depuis très longtemps par la médecine officielle.

À l’heure où l’augmentation du brouillard électromagnétique atteint son paroxysme, on observe, dans les pays industrialisés, des taux de plus en plus élevés d’atteintes du système nerveux, et notamment de cas de Sclérose en Plaques, toujours considérée par le Monde médical comme « la plus mystérieuse des maladies ».

 Téléchargement

267-préface

préface de Sclérose en plaques et pollution électromagnétique

Téléchargement (59.9k)

267-chapitre 1

chapitre 1 Sclérose en plaques et pollution électromagnétique

Téléchargement (77.05k)

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...